ONE HEALTH : LE CHEMIN VERS LE CONTRÔLE ET L’ÉLIMINATION DE LA RAGE CANINE – 28 SEPTEMBRE 2023

STOR a le plaisir d’annoncer son tout premier Cours de formation sur la rage, en collaboration avec l’Istituto Zooprofilattico Sperimentale delle Venezie, le Secrétariat REMESA (au bureau de la FAO/WOAH à Tunis) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). L’événement se déroulera à Padoue, à l’Istituto Zooprofilattico Sperimentale delle Venezie, Centre de référence de la FAO pour cette maladie, du 26 septembre au 28 septembre 2023, à l’occasion de la 17e Journée mondiale de la rage.

Cette journée est coordonnée par la Global Alliance for Rabies Control (GARC) et est observée chaque année le 28 septembre, jour anniversaire de la mort de Louis Pasteur. Le thème de cette année est “La rage : Tous pour un, Une seule santé pour tous”, mettant en évidence la nécessité pour tous les pays de collaborer et de renforcer les systèmes de santé mondiaux afin de réduire l’impact de la rage sur la santé humaine et animale.

La rage est l’une des plus anciennes maladies connues de l’humanité, mais elle reste une menace quotidienne pour des millions de personnes dans le monde, en particulier en Afrique et en Asie, où les chiens servent de réservoir principal, et un pourcentage élevé de ces chiens sont soit semi-possédés, soit errants et non vaccinés. On estime que la rage tue une personne toutes les 9 minutes, soit environ 59 000 personnes chaque année, touchant de manière disproportionnée les populations moins éduquées et économiquement défavorisées qui n’ont pas accès à la prophylaxie post-exposition ou qui ne la recherchent pas. Cependant, malgré sa fatalité invariable une fois que les symptômes apparaissent, l’infection peut être prévenue à 100 % grâce à une intervention rapide.

Le Cours de formation réunira un scientifique représentant chacun des États membres de REMESA. Il est important de souligner que les participants d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient seront financés par STOR, démontrant ainsi l’engagement de l’organisation à promouvoir la collaboration internationale.

Le cours de formation théorique-pratique, intitulé “Vers le contrôle de la rage : épidémiologie, diagnostic, vaccination”, s’étalera sur trois jours intensifs d’apprentissage et d’échange de connaissances. Deux de ces jours seront consacrés à des activités pratiques menées dans les laboratoires de l’Istituto Zooprofilattico Sperimentale delle Venezie et dans la chenil sanitaire de l’Azienda Unità Locale Socio Sanitaria 6 Euganea. Le troisième jour sera entièrement théorique, avec des présentations par des experts de premier plan dans ce domaine en tant qu’intervenants invités. Toute la journée sera diffusée en direct sur la plateforme numérique Zoom, permettant ainsi la participation à distance d’autres chercheurs.

Le Cours de formation de STOR représente une avancée significative dans la promotion de la santé animale et de la collaboration internationale dans la région méditerranéenne. Il offre une occasion unique aux scientifiques et aux experts de partager leurs connaissances et de développer des compétences pour relever les défis communs dans la lutte contre la rage.

La rage est une maladie neurologique qui affecte tous les mammifères et est causée par le virus de la rage, un virus neurotrope. Elle est répandue dans le monde entier, à l’exception de certains pays (liste établie par l’Organisation mondiale de la santé animale – WOAH). Le virus se transmet entre les mammifères et se propage par la salive d’un animal infecté lorsqu’il mord un autre animal. Dans une moindre mesure, les mammifères peuvent être infectés par le contact de la salive infectieuse ou des tissus neurologiques avec les muqueuses ou des blessures cutanées. Une fois que les signes cliniques se développent, il n’existe pas de traitement efficace et l’animal infecté meurt généralement.

La rage est maintenue dans deux cycles épidémiologiques, le cycle urbain et le cycle sylvatique. Dans le cycle urbain, les chiens sont le principal réservoir, où il existe un grand nombre de chiens semi-possédés ou errants non vaccinés. C’est prédominant en Afrique, en Asie, en Amérique centrale et du Sud. D’un autre côté, le cycle sylvatique (ou sauvage) prédomine en Europe et en Amérique du Nord.

Dans le cadre de l’initiative de l’WOAH “ZERO BY 30 ; Le Plan stratégique mondial pour mettre fin aux décès humains dus à la rage transmise par les chiens d’ici 2030”, les animaux domestiques (en particulier les chiens, les chats et les furets) doivent être vaccinés ; les animaux errants doivent être contrôlés, en particulier les chiens qui sont des réservoirs pour une variante canine du virus de la rage ; les animaux sauvages ne doivent pas être manipulés ni nourris, et les chauves-souris doivent être maintenues hors des maisons et des bâtiments publics ; enfin, il convient d’éviter particulièrement les comportements anormaux de la faune.

Ce webinaire vise à fournir une mise à jour sur les nouvelles et les avancées en ce qui concerne les méthodes de diagnostic récentes et les procédures de prévention et de contrôle de la rage. Enfin, ce webinaire vise à sensibiliser les participants à la notion de “Une seule santé”.

Pour télécharger le programme au format PDF, cliquez ici

Laisser un commentaire