Atelier de formation sur la rage : Vers le contrôle de la rage – Épidémiologie, Diagnostic, Vaccination.

La rage est une maladie neurologique qui affecte tous les mammifères et est causée par le virus de la rage, un virus neurotrope. C’est l’une des plus anciennes maladies connues de l’humanité et elle est largement répandue dans le monde, à l’exception de certains pays. La rage entraîne environ 59 000 décès chaque année. Bien qu’elle soit invariablement mortelle une fois que les symptômes apparaissent, l’infection peut être prévenue à 100 % grâce à une intervention rapide.

Dans le cadre du “ZÉRO À 30 : le Plan stratégique mondial pour mettre fin aux décès humains dus à la rage transmise par les chiens d’ici 2030”, le Bureau scientifique et technique de REMESA (STOR) a organisé son premier cours de formation sur la rage, qui constitue une étape importante vers l’éradication de la rage d’ici 2030.

STOR a coordonné ce cours de formation avec le secrétariat de WAOH/FAO en Tunisie et l’Istituto Zooprofilattico Sperimentale delle Venezie (IZSVe) ; qui a accueilli et géré les activités du cours.

L’objectif global du cours de formation était de transmettre des connaissances théoriques et des compétences pratiques en matière de surveillance, de diagnostic et de contrôle actuels de la rage. Ce faisant, le cours a donné aux participants des outils supplémentaires pour contribuer à la réalisation de l’objectif Zéro à 30 tel qu’il est défini dans le Plan stratégique mondial.

Le cours de formation s’est tenu au Centre de référence de la FAO pour la rage/Centre national de référence pour la rage de l’IZSVe du 26 au 28 septembre 2023, coïncidant avec la Journée mondiale de la rage le 28.

Pour ce cours, STOR a invité des représentants de chaque pays membre de REMESA, sélectionnés et désignés par les responsables vétérinaires en chef (CVO) de chaque pays. STOR a financé la participation de collègues d’Afrique et du Moyen-Orient, ce qui reflète un engagement commun à lutter contre cette maladie mortelle.

Le cours de formation a été représenté par deux jours d’activités pratiques dans les laboratoires de l’IZSVe et de l’AULSS6 Sanitary Kennel, suivis d’une troisième demi-journée de séances de conférence théorique.

Le premier jour, la cérémonie d’inauguration a accueilli les participants avec des orateurs estimés ; le Dr Giovanni Cattoli, Directeur scientifique de l’IZSVe ; le Dr Paola de Benedictis, Responsable du Centre de référence de la FAO pour la rage ; le Dr Rachid Bouguedour, Représentant sous-régional de l’OIE pour l’Afrique du Nord, REMESA ; le Dr Salvatore Seminara, Directeur administratif de STOR ; et le Dr Cristina Casalone, Directeur scientifique de STOR. Les activités de la journée ont été suivies de présentations des participants d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient sur la situation épidémiologique de la rage dans leurs pays, suivies d’explications détaillées sur les diagnostics et d’une formation pratique dans les laboratoires, notamment la collecte d’échantillons et les techniques d’accès au cerveau. La journée s’est conclue par une visite de l’IZSVe pour découvrir les installations de renforcement des capacités et les instruments disponibles. Une réception de bienvenue, parrainée par l’entreprise Ceva à l’hôtel NH de Padoue, a été proposée aux participants en soirée.

Le deuxième jour a commencé par des conférences très intéressantes et scientifiquement précisées sur la vaccination “importance et programmes” et la gestion de la population canine, suivies d’une formation pratique sur l’utilisation des systèmes d’information géographique (SIG) pour les campagnes de vaccination de masse. Après le déjeuner, les participants ont été pris en charge pour visiter l’AULSS6 Sanitary Kennel et participer à des exercices pratiques sur la capture, la manipulation et la libération de chiens errants. Un dîner social a été organisé le soir.

Le dernier jour a pris la forme d’une conférence, également diffusée en ligne, avec le Dr Antonia Ricci, Directeur général de l’IZSVe ; le Dr Rachid Bouguedour, Représentant sous-régional de l’OIE pour l’Afrique du Nord, REMESA ; le Dr Soufien Sghaier, au nom du Dr Mohammed Bengoumi, Représentant sous-régional de la FAO pour l’Afrique du Nord, REMESA ; et le Dr Cristina Casalone, Directeur scientifique de STOR prononçant le discours d’ouverture. Six experts du domaine ont abordé trois thèmes clés : “Une seule santé : la voie vers le contrôle et l’élimination de la rage canine”, “Surveillance animale : harmonisation des diagnostics” et “Contrôle : vaccination des chiens”.

À la fin de l’événement, un questionnaire a été remis aux participants. Le questionnaire portait sur la situation, les stratégies, les politiques et les défis auxquels les autorités vétérinaires sont confrontées pour contrôler la rage. Les données recueillies seront prises en compte par l’OIE, la FAO, l’OMS et le GARC pour garantir le Zéro rage d’ici 2030.

Cet effort de collaboration représente une avancée significative dans la mission commune d’éliminer la rage, en sauvant des vies et en assurant un avenir plus sain pour les humains et les animaux dans la région de REMESA et au-delà.

Pour télécharger l’ordre du jour, veuillez vous <a href=”https://stor.remesa.org/wp-login.php?redirect_to=https%3A%2F%2Fstor.remesa.org%2Fprojects%2Fgrants%2Fregulation-on-the-procedures-for-awarding-and-governing-scholarships-assignments-and-external-consultancies-resolution-no-25%2F”>connecter</a> ou vous <a href=”https://stor.remesa.org/wp-login.php?redirect_to=https%3A%2F%2Fstor.remesa.org%2Fprojects%2Fgrants%2Fregulation-on-the-procedures-for-awarding-and-governing-scholarships-assignments-and-external-consultancies-resolution-no-25%2F”>inscrire</a>.

Laisser un commentaire